L’explosion des fake news pendant la crise du coronavirus.

L’explosion des fake news pendant la crise du coronavirus.


Pendant plusieurs semaines des fake news ont circulé sur whatsApp pour donner des conseils contre le COVID 19. Ces messages partagés massivement par les utilisateurs de la messagerie contenaient quelques informations correctes mais la majorité des conseils étaient sans intérêts voir totalement faux.

Plusieurs médias ont analysé les conseils et il en ressort que ces messages sont un amalgame d’infos officielles et de conseils sans fondement récupérés sur le web. Ainsi, désinfecter son téléphone et son clavier d’ordinateur a du sens mais pour d’autres, mieux vaut ne pas leur prêter d’importance. Le message conseille “de consommer des boissons chaudes “ car le virus ne résisterait pas à la chaleur ou encore de s’exposer au soleil pour “tuer le virus”.

Mais le coronavirus, reste stable entre 4 et 37 degrés, rapporte une étude publiée par la “National Library of Medecine”. Impossible donc d’en venir à bout en s’exposant quelques minutes au soleil.

L’explosion des fake news pendant la crise du coronavirus. 1

Le point commun de ces messages partagés sur wathsapp est de débuter par un argument d’autorité, ici « le staff médical de nuit du CHU de Dijon » ou « Un ami médecin du CHU Bordeau ». Mais de fait, sur wathsapp, il est impossible de retrouver la source originale du message et donc, de l’identifier réellement.

Wathsapp étant une messagerie, il est difficile de controler la diffusion de ces messages, contrairement au reseaux socieaux, ce sont nos amis qui partegent les informations. De plus la facilité d’utilisation et de partage de l’application whatsapp amplifie ce phénomène. Là ou certaines personnes sont incapable de forwarder une chaine de mail, elles sont capable de partager un message whatsapp a tout leur contacts.

Toujours plus de fake news

En plus de Wahtsapp, les fausses informations continuent d’alimenter les réseaux sociaux, Facebook, Twitter, TikTok en tête. De son côté, l’AFP a décidé de lutter contre le phénomène et rassemble toutes les fausses informations sur un site qui recense toutes ces fake news.

A défaut d’être dangereuses, les fake news diluent et rende difficile l’accès aux vraies informations. Ainsi, le Centre de crise national a appelé à la vigilance face à la circulation de fake news sur les réseaux sociaux. “De nombreuses informations incorrectes circulent sur les réseaux sociaux, nous appelons donc tout le monde à n’utiliser que les canaux officiels tels que ceux du Centre de crise ou encore de votre commune”, a déclaré le porte-parole inter-fédéral Covid-19, le docteur Steven Van Gucht.

Le Centre de crise recueille toutes les informations essentielles sur le site internet info-coronavirus.be et les personnes ayant des questions peuvent également appeler le numéro gratuit 0800/14.689, rappellent les autorités.

Qu’est ce qu’une fake news ?

Le terme fake news, en français fausses nouvelles, informations fallacieuses, fausses informations, infox, désigne des informations mensongères délivrées dans le but de manipuler ou tromper un auditoire. Prenant une importance singulière à l’ère d’internet, elles peuvent émaner d’un ou plusieurs individus (par le biais de médias non institutionnels, tels les blogs ou les réseaux sociaux), d’un ou de plusieurs médias, d’un homme d’État ou d’un gouvernement.

Les fausses nouvelles participent à des tentatives de désinformation, que ce soit via les médias traditionnels ou via les médias sociaux, avec l’intention d’induire en erreur dans le but d’obtenir un avantage (financier, idéologique, politique, etc.). Les articles de fausses nouvelles emploient souvent des titres accrocheurs ou des informations entièrement fabriquées en vue d’augmenter le nombre de lecteurs et de partages en ligne.

Le fait que, souvent, les rédacteurs ne soient pas identifiables rend difficiles les procédures pour diffamation ou calomnie. Quand à l’inverse les fausses nouvelles sont reconnues et revendiquées par des instances officielles, comme celles propagées en mai 2018 par les autorités ukrainiennes, cela pose d’autant plus crûment la question de la crédibilité de toute information.

Les réactions face aux fake news ne sont pas unanimes. Les GAFAM, des journaux et des gouvernements sont favorables à la lutte contre les informations fallacieuses. À l’opposé, des mouvements politiques et des intellectuels jugent ce combat liberticide et dangereux. Selon eux, ni les GAFAM ni les gouvernements n’ont de légitimité à déterminer ce qui est vrai et ce qui est faux, d’autant moins qu’ils sont eux-mêmes susceptibles de diffuser des fakenews.

Pourquoi les fake news sont dangereuses ?

Parce qu’elles fonctionnent ! Il est plus facile de créer des dizaines de fake news au titre accrocheur que de créer un article de fond avec des infos vérifiées. De plus elles sont émises sur les réseaux sociaux qui permettent de cibler précisément leur diffusion vers les lecteurs qui seront les plus sensibles à ces fausses informations. Le MIT (Massachusetts Institute of Technology) a pu démontrer qu’une « fake news » avait 70 % de chances supplémentaires d’être retweetée qu’une information vérifiée et qu’elle se répandait 6 fois plus vite.

Les réseaux sociaux sont complices malgré eux des acteurs malveillants diffusant des fake news car elles contribuent au financement de Facebook ou Twitter, qui valorisent ces « pièges à clics » gratuits, en captant une part non négligeable des revenus publicitaires.

Le scandale Cambridge Analytica et les fermes a trolls Russes sont des exemples d’exploitation des fake news à un niveau industriel et étatique. Les résultats de ces manipulation des masses on prouvé leur efficacité, particulièrement pendant les élections américaines et le Brexit en Grande-Bretagne.

Que faire ?

Quelques réflexes :

  • Ne pas se fier au informations partagées par des amis ou sur les réseaux sociaux.
  • Ne pas partager une info dont on est pas sûr de la source
  • Vérifier les sources des informations (d’où ça vient, qui à créé l’info, à qui ça profite ?)
  • Utiliser un site de fact-checking (factuel, le decodex) pour vérifier les infos.

La Belgique, relativement épargnée par le phénomène, a, a priori, opté pour le soutien aux initiatives de « fact checking » (vérification de faits). Charles Michel a annoncé, le 9 octobre, avoir débloqué un fonds de 1,5 million d’euros en ce sens. Les contours de l’initiative restent néanmoins à définir.

Sources

Sites web de fact-checking


Plus d’actu


Ouverture le 2 juin, 10 mesures pour la santé

Ouverture le 2 juin, 10 mesures pour la santé


Afin de rester en bonne santé l’Atelier du web met en place 10 mesures pour garantir la sécurité de ses visiteurs et de son équipe.

1. L’accès au Cyber-espace est limité à 1 heure / personne / jour.

2. Lavage des mains obligatoire à l’entrée et avant et après utilisation d’un clavier + souris.

3. Le port du masque est obligatoire (ou au moins un foulard qui couvre votre nez et votre bouche si vous ne disposez pas de masque).

4. Respectez les distanciations sociales d’1 mètre 50 ainsi que les marquages au sol.

5. Privilégiez le paiement par Bancontact.

6. Rentrez et sortez seul / un par un.

7. Respectez les consignes sur place (attente à l’extérieur, pas plus de 12 usagers à la fois à l’intérieur…).

8. Nous garderons la porte d’entrée ouverte le plus possible.

9. L’accès aux toilettes se fera également avec une personne max dans chaque local.

10. Il est demandé de vous asseoir que devant les PC une seule personne à la fois.

De plus, nous serons fermés les samedis jusqu’en septembre.


Plus d’actu


Graphisme, 9 logiciels de création

Graphisme, 9 logiciels de création


On nous demande régulièrement quel programme de graphisme est le plus adapté à leurs besoins et à leur budget. Voici un petit guide des principaux logiciels de graphismes !

Il est vrai qu’il en existe une panoplie ! des plus (ou moins) célèbres, des plus chers aux gratuits: ils ont tous leurs particularités. Tout ça ne vous aidera pas concrètement à savoir quel programme vous permettra de réaliser les différents éléments de votre communication. Par soucis de clarté nous comparerons ici que les principaux logiciels, les plus connus et les plus aboutis en 3 groupes de 3 programmes : Les logiciels de retouches photos, de dessins vectoriels et enfin de mise en page.

9 logiciels de graphisme

Pour chaque rubrique, nous vous proposons deux logiciels payants, et une alternative gratuite de qualité comparable. Suivez le guide !

Les logiciels de retouche photo

Ce sont les plus connus, pourtant ce ne sont pas spécialement les plus importants pour réaliser votre communication. Ces logiciels servent à améliorer, retoucher, modifier des photographies pour en améliorer leur aspect avec différentes techniques et différents effets.

La retouche d’image désigne tout procédé qui consiste à modifier une image, photographie, film cinématographique ou peinture. En photographie, la retouche consiste à corriger des défauts d’aspect, éclaircir ou assombrir l’image, augmenter ou diminuer les contrastes et retravailler la saturation des couleurs.
Elle peut aussi faire référence à des modifications plus importantes. Si on transforme une photographie pour ajouter une personne ou en enlever une, on parle alors de photomontage ou de trucage photographique.
Wikipedia

Que réaliser concrètement avec ces logiciels ?

Modifier la taille d’une image, retoucher la lumière, faire un montage photo, changer de couleurs des éléments d’une photo, faire des retouches créatives…

Graphisme, 9 logiciels de création 2
  • Coûte 55€ à vie (possibilité de le trouver en promotion)
  • L’un des meilleurs logiciels de retouches, hyper complet
  • Plus intuitif et facile pour les débutants
  • 1 mois d’essai gratuit
  • Compatible avec tous les autres logiciels et formats

C’est le choix que nous vous recommandons le plus si vous êtes une association, un étudiant en graphisme et que vous souhaitez le meilleur à moindre coût.

Site officiel

Graphisme, 9 logiciels de création 3
  • Entièrement libre (gratuit)
  • Un bon logiciel de retouches d’images
  • Parfait pour les amateurs, moins pour les professionnels
  • Compatible avec tous les autres formats et logiciels

Nous le recommandons pour tous les amateurs souhaitant découvrir un peu plus en profondeur le monde de la retouche et du montage photo professionnels sans débourser un sous.

Site officiel

Graphisme, 9 logiciels de création 4
  • Très cher (20€/mois !)
  • L’un des meilleurs logiciels de retouches photos
  • Le plus célèbre, et le plus utilisé encore aujourd’hui
  • 1 mois gratuit d’essai
  • Options complémentaires payantes (Lightroom…)

Nous le recommandons uniquement aux personnes étant obligées de l’utiliser (achat de votre employeur, cadeau…) et aux futurs professionnels pour leurs CV.

Site officiel

L’Atelier du web propose une formation de retouche photo assistée par ordinateur.

Les logiciels de dessin vectoriel

Ces logiciels sont appelés vectoriels parce qu’ils vous permettent de dessiner facilement à l’aide de points à coordonnées géométriques tout ce que vous voulez.
Les avantages de cette technique de dessin géométriques sont nombreux, et facilitent la réalisation de vos dessins/formes et de leur coloration. Il est aussi possible d’importer des dessins extérieurs et de les retravailler.

Une image vectorielle (ou image en mode trait), en informatique, est une image numérique composée d’objets géométriques individuels, des primitives géométriques (segments de droite, arcs de cercle, courbes de Bézier, polygones, etc.), définis chacun par différents attributs (forme, position, couleur, remplissage, visibilité, etc.) et auxquels on peut appliquer différentes transformations (homothéties, similitude, rotations, écrasement, mise à l’échelle, extrusion, inclinaison, effet miroir, dégradé de formes, morphage, symétrie, translation, interpolation, coniques ou bien les formes de révolution). Elle se différencie en cela des images matricielles (ou images bitmap), qui sont constituées de pixels.
Wikipedia

Ces outils sont très utiles pour les dessinateurs mais aussi pour les personnes ne sachant pas ou peu dessiner ! Ces logiciels sont de vrais assistants de création.

Que réaliser concrètement avec ces logiciels ?

Créer un logo, des icônes, des planches de bandes dessinées, des typographies, des formes/personnages/objets, cartes de visites, des plans…

Graphisme, 9 logiciels de création 5
  • Coûte 55€ à vie (et possibilité de le trouver en promotion)
  • L’un des meilleurs logiciels vectoriels
  • Grande bibliothéque de formes
  • Assez facile à prendre en main

C’est le choix que nous vous recommandons le plus si vous êtes une association, un étudiant en graphisme et que vous souhaitez le meilleur à moindre coût.

Site officiel

Graphisme, 9 logiciels de création 6
  • Entièrement libre (gratuit)
  • Excellent logiciel de vectoriel
  • Compatible avec tout sauf les fichiers Illustrator
  • Parfait pour les amateurs, moins pour les professionnels

Nous le recommandons pour tous les amateurs et curieux souhaitant découvrir le monde du vectoriel professionnels sans débourser un sous.

Site officiel

Graphisme, 9 logiciels de création 7
  • Très cher (20€/mois !)
  • L’un des meilleurs logiciels vectoriels et le plus célèbre
  • Grande quantité de ressources gratuites des internautes

Nous le recommandons uniquement aux personnes étant obligées de l’utiliser (achat de votre employeur, cadeau…) et aux futurs professionnels pour leurs CV.

Site officiel

Les logiciels de mise en page

Ces logiciels sont pour résumer, des traitements de textes améliorés. Bien améliorés ! Ils permettent de gérer les différents éléments de vos documents (textes, images, colonnes, décorations…) en blocs amovibles où vous voulez. Ces logiciels sont aussi des logiciels « vectoriels », le fonctionnement se rapproche donc plus des logiciels de dessins vectoriels que ceux de retouches d’images.

La mise en page est l’opération de disposition graphique d’un contenu informationnel dans un espace donné (feuille de papier, planche de bande dessinée, pages web, etc.).
Elle succède au travail de collecte et de composition du contenu (composition de texte « au kilomètre », collection des composants), et précède souvent le travail d’impression. Elle peut le précéder dans la mesure où elle est prédéfinie (dimensions des colonnes, styles du texte, placement des illustrations, etc.).
Elle vise à représenter le contenu (textes, images, animations…) de manière hiérarchique et harmonieuse (équilibre des zones, des couleurs et des espaces, contrastes), afin de faciliter un parcours de lecture à plusieurs niveaux, avec un souci constant d’ergonomie.
Wikipedia

Que réaliser concrètement avec ces logiciels ?

Des prospectus, flyers, journaux, magazines, dépliants, livre(t)s, manuels, cartes de visites…

Graphisme, 9 logiciels de création 8
  • Coûte 55€ à vie (et possibilité de le trouver en promotion)
  • L’un des meilleurs logiciels de mise en page
  • Assez facile à prendre en main

C’est le choix que nous vous recommandons le plus si vous êtes une association, un étudiant en graphisme et que vous souhaitez le meilleur à moindre coût.

Site officiel

Graphisme, 9 logiciels de création 9
  • Entièrement libre (gratuit)
  • Logiciel un peu différent de ces confrères payants
  • Possibilité de tout faire mais demande plus de patience

Nous le recommandons pour tous les amateurs et curieux souhaitant découvrir le monde du vectoriel professionnels sans débourser un sous.

Site officiel

Graphisme, 9 logiciels de création 10
  • Très cher (20€/mois !)
  • L’un des meilleurs logiciels de mise en page
  • Assez facile à prendre en main
  • Le plus utilisés en agence encore aujourd’hui

Nous le recommandons uniquement aux personnes étant obligées de l’utiliser (achat de votre employeur, cadeau…) et aux futurs professionnels pour leurs CV.

Site officiel

L’Atelier du web propose une formation de mise en page assistée par ordinateur.

Pour terminer, sachez que nous pouvons vous aider à l’atelier du web à travers nos formations ou un rendez-vous personnel dans le cyberespace pour discuter précisément de vos travaux à réaliser en fonction de vos besoins et de vos cas particuliers !

Nos formations aux programmes de graphismes sont adaptées aux plus débutants et permettent en quelques demi-journées de vous familiariser avec les interfaces de travail de ces principaux outils. À travers des exercices types vous posséderez toutes les bases qui vous permettront de continuer à progresser seul ensuite.


Plus d’actus


Fermeture prolongée (maj)

Fermeture prolongée (maj)


Mise à jour (29 mai)

L’atelier du web ouvre ses portes le 2 juin !

Mise à jour (11 mai)

L’atelier du web ouvrira prochainement ses portes, plus d’infos dans les jours qui viennent.

Mise à jour (1er mai)

Suivant les recommandations du CNS, l’Atelier du web devrait ré-ouvrir ses portes le 18 mai sous réserve de pouvoir respecter les mesures de distanciation sociales.

Mise à jour (10 avril)

Selon la décision du collège de la commune de Saint-Gilles l’Atelier du web restera fermé jusqu’au 3 mai.

Dans le respect des mesures de confinement prise par le gouvernement fédéral, la fermeture de l’Atelier du web est prolongée jusqu’au 19 avril.

Le conseil national de Sécurité (CNS) s’est réuni une semaine après le début du confinement pour annoncer une prolongation des mesures anti-coronavirus. Celles-ci étaient initialement prévues jusqu’au 5 avril, les voilà donc confirmées jusqu’au 19 avril, avec prolongation potentielle de deux semaines supplémentaires jusqu’au 3 mai.

Les formations & ateliers sont toujours reportés au 4 mai malgré la fermeture

Malgré la fermeture, l’Atelier du web tient toujours à proposer des modules de formations avant les grandes vacances. Ceux-ci sont toujours prévu pendant la période de mai à juillet.

Pour vous tenir au courant de ces modules et de la fermeture n’hésitez pas a visiter le site web régulièrement ou à nous contacter. Vous pouvez aussi consulter notre page Facebook.

Des mesures graduées

Il n’y a pas de nouvelles mesures mises en places mais celles actuellement en cours seront appliquées avec plus de fermeté. Ainsi, de nouvelles sanctions administratives sont prévues. Il n’y a pas de couvre-feu ou de visites de la police à domicile contre les “lockdown parties“.

Source : rtbf.be

Des gestes pour endiguer le coronavirus

Fermeture prolongée (maj) 11
Coronavirus 2019-nCoV infographic: symptoms and prevention tips

Plus d’infos

La panique provoquée par la pandémie est un terreau fertile pour la naissance de rumeurs et fakes news en tous genres. La multiplication des témoignages et des avis sur les réseaux sociaux affole les esprits et les fausses rumeurs à propos de la maladie se répandent.

L’Atelier du web rappelle qu’il n’y a qu’un seul site internet officiel, c’est celui du SPF santé publique à propos du coronavirus :

SPF Santé publique : http://www.info-coronavirus.be

Si vous voulez vous tenir au courant des actualités vérifiées, pourquoi ne pas jeter un oeuil à la page dédiée sur le site de la RTBF :

Dossier coronavirus : rtbf.be

Et rappelez-vous de ne pas transmettre d’informations non-vérifiées tel que les chaines de messages par mail, par messagerie ou sur les réseaux sociaux.


Plus d’actu


Formations reportées (maj)

Formations reportées (maj)


MISE A JOUR (29 MAI)

Les formations on repris, vous trouverez les nouveaux modules sur la page d’accueil de l’atelier du web.

MISE A JOUR (1ER MAI)

Toutes les formations sont annulées et reportées à une date indéterminée.

Toutes les formations programmées pour débuter en mars et en avril sont reportées jusqu’au 4 mai. Les formations qui avaient lieu durant cette période sont annulées.

Si vous êtes concernés notre équipe vous contactera pour vous communiquer l’annulation ou les nouvelles dates. N’hésitez pas à nous contacter par téléphone, via le formulaire de contact ou directement à notre adresse mail : info@atelierduweb.be.

Plus d’informations sur notre page Facebook.

Un report nécessaire

Afin de lutter contre la propagation du coronavirus, depuis ce mercredi midi, la Belgique est entrée en confinement. Qu’est-ce que ce confinement signifie pour la population belge ? La RTBF tente de répondre à toutes les questions que vous vous posez sur les décisions prises.
rtbf.be


Plus d’actu